Mot de la fin

Ce n’est qu’un au revoir



En 2009, lorsque je me suis présentée dans les bureaux de la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs pour une assemblée générale, je n’avais aucune idée de ce que l’avenir me réservait. Cette soirée-là, j’ai été élue au conseil d’administration de l’organisme et quelques jours plus tard, on me nommait coordonnatrice. Ce n’était pas du tout mon plan, mais certaines personnes, dont mon ami Patrick Gilles, avaient la ferme conviction que je pouvais apporter quelque chose à cette organisation. Je me souviens encore de cette soirée froide fin novembre où tout a commencé. Nous n’avions que quelques semaines pour livrer l’édition 2010 avec des coffres vides, sans aucune archive, mais armés de passion et de conviction pour cette mission quasi impossible.


J’ai tellement de souvenirs de ces douze dernières années. Il m’est impossible de choisir les moments les plus marquants. Il y en a tellement ! Je me rappelle les nuits blanches passées au bureau à faire des pochettes de presse (c’était encore tendance à l’époque). Je me souviens des soirées folles à danser jusqu’aux petites heures du matin. J’en ai vécu de beaux moments. J’ai surtout fait de belles rencontres au fil de ces années. Tous les lauréat.e.s et porte-paroles que j’ai eu la chance de côtoyer et qui m’ont tellement appris. J’ai pu connecter avec mon histoire et mes racines d’une manière privilégiée. C’est l’expérience professionnelle dont je suis la plus fière. C’était tout un défi à relever et je pense humblement avoir contribué à ma façon à l’expansion du Mois de l’histoire des Noirs.


Si je vous dis tout cela, c’est que c’est mon dernier Mois de l’histoire des Noirs à titre de coordonnatrice. Toute bonne chose à une fin, comme on dit. J’ai le cœur gros, mais je pense qu’il est temps de passer le flambeau. Je veux remercier Michaël Farkas et Nadia Rousseau de manière toute particulière, car grâce à leur confiance, j’ai pu créer, innover et faire une différence au sein de ma collectivité. Sans vous, tout cela aurait été impossible. Merci d’être les leaders que vous êtes et de m’avoir fait grandir. Merci pour votre patience avec moi :) J’en profite pour remercier tous les membres du conseil qui se sont succédés et qui m’ont toujours appuyée et supportée.  


J’aimerais prendre le temps de remercier certaines personnes qui ont été des socles pour moi tout au long de mon mandat. Sans leur soutien, je n’aurais pas pu accomplir ma mission. Elles se sont investies sans compter les heures et toujours avec le souci de faire une différence. Un grand merci à Luckensy Odigé, David Fortuné, Frédéric Goyette, Fadwa Lapierre, Aimée Kassi, Danny Payne, Alex Nitsiou, Chilandre Patry, Joanne Dorcé, Owen Weiss, David Hardy, Manoucheka Lorgis, Rose Napoléon, Marjorie Morin-Lapointe, Ismaël Coly, Claire-Anse St-Eloi, Pierre Daoust, Williamson Dulcé, Kevin Calixte, Feu Sophie Debro, Doro Saiz, Vanessa Afuntuki, Karine Bassette, Leona Carthy, Sidick Allade, Harry Julmice et Joanna Chevalier. Je vous admire et je vous aime tant. Je ne suis pas toujours facile alors merci d’avoir été fidèle durant toutes ces années.


Merci à la TD qui m’a permis de rêver plus grand. À nos bailleurs de fonds, le MIFI et la Ville de Montréal. Merci à la Place des Arts (Anne-Sophie, Sophie Labelle) pour nous avoir ouvert vos portes aussi généreusement. Merci à toutes les organisations qui font de cette célébration un succès par l’entremise d’activités tellement enrichissantes. Merci à vous, public, qui êtes toujours au rendez-vous et qui nous donnez la force pour continuer.


Ce n’est qu’un au revoir les ami.e.s. Déjà hâte de célébrer avec vous en 2023 !

Carla Beauvais

Coordonnatrice 2009 - 2022



Coordonnatrice

Autres articles

Honorer notre passé, inspirer le futur

Une 31e édition dédiée à la culture

En savoir plus

Affiche 2022

Williamson Dulcé

En savoir plus

La photographe du calendrier

Karene-Isabelle Jean-Baptiste

En savoir plus